Accueil » Actualité » La chaîne Youtube de PewDiePie sérieusement menacée, voilà pourquoi

La chaîne Youtube de PewDiePie sérieusement menacée, voilà pourquoi

Le problème de l’indépendance des Youtubers jeux vidéo.

PewDiePie Copyright Strike

La dernière vidéo de PewDiePie explique pourquoi sa chaîne peut disparaître d’un jour à l’autre, et pourquoi il ne peut rien y faire. Ce Suédois est le plus gros Youtuber du monde, avec plus de 57 millions d’abonnés. Et dans cette situation, le moindre écart provoque des répercutions énormes.

Le problème, c’est que PewDiePie a déjà, par deux fois, été accusé de racisme dans ses vidéos. Le dernier scandale en date fait suite à une vidéo en direct, dans laquelle il lâche le mot « negger » (« nègre » en français) en tant que juron. PewDiePie s’est excusé, mais les conséquences montrent un point intéressant du streaming de jeux vidéo sur Youtube.

Filmer un jeu vidéo est interdit par les éditeurs

Image 1 : La chaîne Youtube de PewDiePie sérieusement menacée, voilà pourquoiEn réaction à cet écart de langage, l’éditeur du jeu Firewatch a décidé de faire un recours pour supprimer toutes les vidéos de PewDiePie dans FireWatch, pour se désolidariser du Youtuber controversé. Le recours fut immédiatement appliqué par Youtube en tant que « Copyright Strike », une sanction pour violation de propriété intellectuelle. Au bout de trois sanctions du genre, la chaîne sera supprimée. Il suffit donc que deux autres éditeurs décident de faire la même chose pour que la chaîne de PewDiePie ne soit plus qu’un souvenir.

Comment est-ce possible ? Tout simplement car filmer un jeu vidéo est généralement interdit dans l’accord de licence des titres les plus célèbres. Les auteurs de ces vidéos de jeux sont juste tolérés par les éditeurs, qui en profitent pour promouvoir leurs titres. Dans ce cas de figure, le Youtuber est donc à la merci de l’éditeur, qui peut décider de le poursuivre pour violation de copyright à la moindre insatisfaction.

Une zone d’incertitude juridique

Un combat juridique est toutefois envisageable, car certains affirment que ce type de vidéos peut être protégé par la notion de « fair use » (utilisation équitable, selon Wikipedia) : un cas particulier qui annule la violation de droits. Le problème, c’est que ces vidéos de jeux durent longtemps (il ne s’agit pas juste d’un extrait), et qu’elles rapportent de l’argent aux Youtubers qui les monétisent, ce qui rend le fair use difficile à invoquer…