Accueil » Actualité » La Chine continue la répression

La Chine continue la répression

La Chine a toujours été réputée pour sa politique plutôt répressive concernant les comportements qu’elle juge dissidents sur Internet. Nous avons souvent évoqué dans nos colonnes la fermeture de sites Web suite à la diffusion d’idées par leurs auteurs, la fermeture de cybercafés qui sont jugés par le gouvernement chinois comme dangereux pour l’éducation des enfants.

Toujours dans cette optique, le pays oriental se tourne aujourd’hui vers la répression de la pornographie sur Internet et sur les téléphones portables. En effet, les autorités s’inquiètent de l’impact négatif que peuvent avoir de tels contenus sur la jeunesse et la société chinoise. Ce sont déjà des centaines de sites qui ont été fermés et plus de 300 personnes qui ont été écrouées.

Les peines encourues par les auteurs de tels sites sont vraiment très importantes. Comme le souligne l’agence Chine nouvelle : « Selon la gravité des faits, (les auteurs) risquent la garde à vue, l'arrestation, la mise en liberté surveillée ou sont passibles de peines de prison variables pouvant aller jusqu'à la perpétuité.« 

Enfin, les sites qui auront reçu plus de 250.000 clics sur leurs pages seront considérés des délits très grave et entraîneront des peines à perpétuité.