Accueil » Actualité » La Chine veut son portable à bas prix, avec le CPU chinois

La Chine veut son portable à bas prix, avec le CPU chinois

Image 1 : La Chine veut son portable à bas prix, avec le CPU chinoisLa Chine veut son portable à bas prix. Après les OLPC, après le Eee PC, la Chine va proposer son PC portable d’entrée de gamme.

Linux et Loongson

Ce PC portable, a priori équipé d’un écran de 8 pouces, utilisera une architecture différente de la majorité des appareils : alors qu’Asus et le MIT utilisent des processeurs x86 (Intel ou AMD), le PC portable chinois utilisera évidemment un CPU d’origine locale, le Loongson. Connu aussi sous le nom de Godson, ce processeur est un compatible MIPS (une architecture RISC) 64 bits, et les versions les plus récentes s’approchent de la fréquence de 1 GHz. Bien évidemment, ce processeur n’est pas capable de faire fonctionner Windows XP (même si certains Windows, CE et les anciens NT, fonctionnent sur une architecture MIPS), et se limite à Linux. SiS et Realtek seraient notamment pressentis pour travailler sur ce PC portable.

On peut juste regretter le prix élevé pour du bas prix (entre 3 000 et 4 000 yuan, 400 à 500 $) et bien évidemment le fait que ce portable sera réservé a priori au marché chinois.