Accueil » Actualité » La configuration minimum de Windows 10 se moque du piratage

La configuration minimum de Windows 10 se moque du piratage

Image 1 : La configuration minimum de Windows 10 se moque du piratageConfiguration minimum de Windows 10 sur PCLors d’une présentation donnée en Chine, Microsoft a annoncé les caractéristiques minimum pour faire tourner Windows 10. Le système d’exploitation demande une carte mère UEFI 2.3.1, 1 Go de RAM et 16 Go d’espace disque en 32 bits, contre 2 Go de RAM et 20 Go d’espace disque en 64 bits. Il demande au minimum une carte graphique DirectX 9 et un écran de 800 x 600 pour la version PC. Bref, les caractéristiques sont identiques à celles de Windows 8 (cf. « La configuration minimale de Windows 8 est identique à celle de Windows 7 »).

Microsoft ne luttera pas contre les versions piratées de Windows 7 et 8

De plus, Microsoft a fait savoir que la mise à jour vers Windows 10 serait offerte à tous les utilisateurs de Windows 7 et Windows 8, y compris les systèmes utilisant une version piratée. C’est une première pour la société qui a toujours multiplié les mesures contrant le piratage. Elle explique à nos confrères de The Verge que les consommateurs apprécieront mieux la valeur d’une licence légitime si elle est plus facile d’accès. On pense que cela permettra surtout de gonfler les chiffres portant sur l’adoption du système d’exploitation, ce qui avait été un problème pour Windows 8 (cf. « La part de marché de Windows XP augmente ! »).

Pour en revenir à la configuration minimale, sachez que la version mobile du système d’exploitation demandera entre 512 Mo et 4 Go de RAM en fonction de la définition de l’écran, 4 Go de mémoire Flash et 4 Go sur une carte mémoire pour les mises à jour. Microsoft a aussi publié la liste des SoC compatibles. Il s’agit principalement des dernières puces de Qualcomm, Intel et AMD.

Image 2 : La configuration minimum de Windows 10 se moque du piratage Image 3 : La configuration minimum de Windows 10 se moque du piratage