Accueil » Actualité » La fin du dernier monopole de France Télécom

La fin du dernier monopole de France Télécom

Les concurrents de France Télécom ont beau s'en donner à coeur joie sur les tarifs, tel un détenu de prison de BD, un boulet bien lourd leur pend toujours au pied. Car en effet, si vous choisissez un opérateur téléphonique dit « alternatif », vous devez toujours vous acquitter de l'abonnement téléphonique à France Télécom, ce qui est un double avantage pour l'opérateur historique. Le premier, c'est que cette barrière rebute nombre de consommateurs de changer d'opérateur. Le deuxième, c'est qu'il permet à France Télécom de garder un contact avec les clients de la concurrence…

Les trois principaux concurrents, Cegetel, 9 Télécom et Télé 2 viennent, enfin, de remporter une victoire. Le Sénat a autorisé l'ART (autorité de régulation des télécoms) de mener à bien la fin de ce monopole, en permettant aux opérateurs alternatifs (toujours eux) de revendre directement l'abonnement aux consommateurs. Un bon point pour la concurrence, et un bon point pour les consommateurs, qui n'auront désormais qu'une seule facture.

Les députés devront examiner le texte du Sénat en décembre et, s'il est accepté, pourrait être appliqué dès le mois de mai 2004. Tout vient à point à qui sait attendre…