Accueil » Actualité » La flash NOR produite en flux tendu

La flash NOR produite en flux tendu

La mémoire NOR

La mémoire NOR est un type de mémoire flash qui donne un accès direct à tous les bits et qui est donc très rapide, contrairement à la flash NAND (celle des SSD et des clés USB) qui nécessite la lecture d’au moins une page (généralement 4 ko) pour accéder à une donnée. Le gros problème de la NOR est sa vitesse d’écriture, avec des latences de l’ordre de la seconde, qui la cantonne à des usages ou les données varient peu (typiquement un BIOS).

Image 1 : La flash NOR produite en flux tenduLe marché de la mémoire flash NOR vient de subir une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c’est que les ventes sont en hausse, la demande est en augmentation. La mauvaise, c’est que les usines produisant ce type de mémoire fonctionnent en flux tendu, ce qui peut laisser présager une pénurie et donc — mécaniquement — une augmentation du prix.

Rappelons que la mémoire NOR est parfaite pour les BIOS et pour les systèmes d’exploitation nécessitant une grande vitesse d’exécution et un accès direct aux données sans écrire directement sur la mémoire flash. La mémoire NOR est utilisée comme support pour le BIOS des PC et des périphériques (cartes réseau, cartes graphiques, etc.) ainsi que pour le système d’exploitation de beaucoup de téléphones classiques, les smartphones étant passés à la NAND — plus rapide en écriture et plus souple à l’usage — aux environs de 2005. Dans la pratique, Micron (spécialiste de la NAND) et Macronix sont les leaders de ce marché, après les problèmes de Spansion en mars 2009.