Accueil » Actualité » La fuite des fonds de Gizmondo

La fuite des fonds de Gizmondo

Pour ceux qui se posent encore des questions sur le devenir des fonds de Tiger Telematics, boîte responsable et en faillite de la Gizmondo, Yahoo News a trouvé un élément de réponse intéressants. Manifestement, les dirigeants se sont bien servi des fonds de la boîte, mais peut-être pas tout à fait là où il fallait. L’actualité date d’hier, et nous vient tout droit de la police de la route de Malibu.

Alors que Pamela Anderson ne courait plus sur la plage, roploplos ballants au rythme de sa petite foulée, deux «sportifs» se tiraient la bourre. L’un, inconnu, dans une Mercedes coupée, l’autre, dans une Ferrari Enzo. Le deuxième (enfin, potentiellement le deuxième) n’était autre que Stefan Eriksson, ex directeur de Tiger Telematics… Ex directeur de Gizmondo. Sa voiture, la Ferrari, donc, fait parti de ces joyaux construits à 399 exemplaires, qui possède un moteur dérivé de ceux de la formule 1, qui peut atteindre «finger in ze nose» 360 km/h, et qui doit coûter au bas mot un bon million de dollars.

L’ennui, c’est que ce cornichon est parti en sucette à 200 Km/h et a rencontré un peu vite un poteau électrique. Sa voiture, à l’instar de la Mercedes, est devenue instantanément une «coupée» mais dans le sens de la largeur. On l’a retrouvé seul dans sa voiture, à la place passager. Il a raconté aux autorités, la bouche en sang, que le chauffeur de la Ferrari était parti en courant. Malheureusement pour lui, sur les deux airbags de la voiture, on a retrouver que des traces de sang sur celui du conducteur… Les analyses sont en cour. Ce coup là, Stefan, pour que ton bluff tienne, il va falloir un peu plus que nous présenter une miss Gizmondo.