Accueil » Actualité » La fuite du SDK Xbox One pourrait faciliter le piratage et la création de Homebrews

La fuite du SDK Xbox One pourrait faciliter le piratage et la création de Homebrews

Le kit de développement (SDK) de la XBox One a fuité sur Internet. S’il est pour l’instant assez difficile de savoir comment le groupe de hacker H4LT a pu l’obtenir, la divulgation publique de ce SDK pourrait au final conduire à l’apparition de jeux « faits maison » (les Homebrews) sur la nouvelle console de Microsoft. Mais c’est aussi une porte ouverte au piratage des jeux.

Un premier pas vers le piratage de la console

Image 1 : La fuite du SDK Xbox One pourrait faciliter le piratage et la création de HomebrewsOn sait que n’importe quelle console XBox One du marché peut potentiellement être transformée en kit de développement, Microsoft ne l’ayant jamais caché. Mais, pour ce faire, la console doit préalablement être débloquée. Et les développeurs doivent être officiellement acceptés et enregistrés auprès de Microsoft pour que leurs jeux puissent être diffusés.

Certes, la fuite ne change rien pour l’instant aux protections mises en place par Microsoft. Mais la divulgation de ce SDK n’est pas une bonne nouvelle pour Microsoft. Elle pourrait en effet permettre, dans un avenir proche, à des bidouilleurs de découvrir des méthodes permettant d’ouvrir la console pour non seulement simplifier le développement de « homebrews » mais surtout permettre le piratage des jeux officiels. C’est en tout cas l’objectif de H4LT qui espère que le libre accès au SDK permettra aux hackers de comprendre le format de disque virtuel (VHD) spécifique à la console et ainsi de leur donner accès aux deux systèmes d’exploitation embarqués (le premier dérive de Windows 8 et permet la réalisation d’Apps, le second est propre à la Xbox One et dédié aux jeux).

Développer soi-même sur XBox One

Image 2 : La fuite du SDK Xbox One pourrait faciliter le piratage et la création de HomebrewsRappelons toutefois qu’il existe aujourd’hui deux moyens de développer ses propres jeux sur la XBox One. La première consiste à s’enregistrer comme développeur officiel auprès de Microsoft via le programme [email protected] (la condition première étant de proposer que votre jeu sera d’abord disponible sur les machines Microsoft avant d’être porté sur les autres plateformes). La seconde est bien plus simple, plus ludique et plus à la portée des non-développeurs et s’appellent « Project Spark », l’outil de création d’aventures virtuelles sur Windows 8.1 et Xbox One.