Accueil » Actualité » La gravure en 180 nm n’est pas morte

La gravure en 180 nm n’est pas morte

Le 180 nm dans nos processeurs

Le 180 nm n’est plus utilisé depuis des années dans les processeurs : Intel a produit des Pentium 3 en 180 nm dès 1999 et des Pentium 4 (Willamette) 180 nm en 200 alors qu’AMD est passé au 180 nm dès l’Athlon « Pluto » (alias K75) en 1999.

Image 1 : La gravure en 180 nm n'est pas morteLa gravure en 180 nm n’est pas morte. En effet, la société sud-coréenne Dongbu HiTek propose un nouveau procédé, le BD180LV, qui utilise cette finesse de gravure. Le point intéressant de ce procédé est qu’il peut travailler dans une grande gamme de tensions pour les composants (entre 7 et 30 V) et qu’il est donc parfait pour des puces peu complexes. Rappelons que si dans les PC la majorité des puces sont passées sous les 180 nm (la norme dans les processeurs est le 45 nm, avec certains modèles en 32 nm), certains composants s’accommodent encore parfaitement des anciens procédés (le NM10 Express des Atom est en 130 nm, par exemple). Globalement, toutes les puces peu complexes ou qui ne nécessitent pas de hautes fréquences peuvent rester en 180 nm sans poser de problèmes.