Accueil » Actualité » La maison de disque EMI France condamnée

La maison de disque EMI France condamnée

Un petit pas pour le consommateur, un grand pas pour la consommation. EMI France vient en effet d'êter condamné par le tribunal de Nanterre à payer 10.000 € de dommages et intérêts à une association CLCV (Consommation, LOgement et Cadre de Vie) qui avait porté plainte pour défaut d'informations sur un CD de Liane Foly, et à indiquer sur le CD : « Attention, ce CD ne peut être lu sur tout lecteur ou autoradio ».

D'autres plaintes de ce type sont enregistrées dans l'hexagone, et on peut espérer que cette décision fasse jurisprudence.

La deuxième étape quant à elle est déjà entamée, puisque l'union fédérale des consommateurs, alias Que Choisir, a porté plainte contre EMI France et Warner pour l'interdiction pure et simple de ce système anti-copie qui entre en conflit avec le code de la consommation, qui autorise de faire une copie de sauvegarde du CD original à titre personnel.