Accueil » Actualité » La Microsoft Surface envisage du CPU AMD Ryzen, et du SoC ARM Qualcomm !

La Microsoft Surface envisage du CPU AMD Ryzen, et du SoC ARM Qualcomm !

Intel risque de perdre son monopole.

Image 1 : La Microsoft Surface envisage du CPU AMD Ryzen, et du SoC ARM Qualcomm !

Si depuis deux ans, Microsoft accorde l’exclusivité à Intel pour équiper ses ordinateurs et tablettes Surface, la donne pourrait changer à partir de cet automne. Dans quelques mois, la firme de Redmond organisera un événement centré sur ses produits Surface et annoncera leurs prochaines mises à jour. Outre le design, de gros changements internes seraient à prévoir, puisque l’entreprise lorgnerait chez la concurrence.

À lire aussi : Chrome OS fait l’impasse sur les CPU Intel Ice Lake, et va gérer les Ryzen 3000

Un Intel moins dominateur qu’autrefois

Plusieurs personnes proches du dossier rapportent que la relation entre Microsoft et Intel ne serait plus aussi chaleureuse qu’autrefois. À tel point que pour la prochaine génération de produits, Microsoft, apparemment déçu par les puces Skylake, envisagerait de faire des infidélités au géant de Santa Clara. Les prétendants se nomment AMD et Qualcomm. Le dossier serait bien avancé, puisque Microsoft possèderait déjà des prototypes d’appareils équipés de nouveaux composants.

Pour les ordinateur portable, Microsoft expérimenterait l’utilisation d’un SoC AMD Picasso en 12 nm. Du côté Pro, Microsoft s’appuierait sur une puce Snapdragon pour son Surface Pro. Cette machine serait actuellement en phase de développement. Détail intéressant à propos de cette architecture ARM : elle serait le fruit d’un étroit travail de collaboration avec Qualcomm. Ce SoC custom nommé Excalibur offrirait ainsi une compatibilité maximale avec Windows 10.

Rassurez-vous, Microsoft ne va pas totalement abandonner Intel. Certains produits comme le Surface Book continueront de profiter des puces de la marque. Mais la période d’hégémonie d’Intel dans la gamme Surface semble déjà arriver à son terme.