Accueil » Actualité » La mort du BIOS chez MSI d’ici 3 ans

La mort du BIOS chez MSI d’ici 3 ans

Image 1 : La mort du BIOS chez MSI d’ici 3 ans

MSI devrait commencer à livrer des cartes UEFI d’ici la fin de l’année et complètement abandonner le BIOS d’ici trois ans.

La mort annoncée du BIOS chez MSI

C’est ce que rapportent nos confrères de ThinkQ qui citent des sources travaillant pour MSI. Les premiers produits UEFI seront des cartes mères Sandy Bridge. Le détail intéressant est que la firme ne se limitera pas aux modèles haut de gamme, comme certains de ses concurrents, mais qu’il apportera cette technologie sur tous les segments utilisant la prochaine plateforme d’Intel. Les premiers modèles devraient débarquer fin 2010, début 2011.

Il y a maintenant une raison pour passer à l’UEFI

Ce n’est pas la première fois qu’un fabricant de cartes mères, ni même MSI, commercialise des cartes UEFI, ce dernier ayant mis des modèles P45 sur le marché en 2008 équipés de ce qu’il appelle « ClickBIOS » en référence au fait que le programme utilise la souris, contrairement au BIOS classique (« Cartes mères MSI et EFI »). Néanmoins, l’annonce de disques durs de 3 To (cf. « Seagate promet un disque dur 3 To ») nécessitant une carte mère UEFI (cf. « Comment va se gérer la limite des 2 Tio »), a poussé le Taïwanais à faire le grand saut tant attendu.

En effet, cela fait maintenant un moment que l’on espère cette transition par les fabricants (cf. « Les PC adopteront enfin l’EFI en 2008 ? »), mais la crise et le fait qu’ils n’avaient pas réellement de raison technologique pour abandonner le BIOS ont motivé les acteurs à repousser cette mesure. Il faut dire qu’un UEFI reste toujours plus cher à concevoir qu’un BIOS et qu’il est moins facile de l’intégrer dans la carte mère en raison d’un code plus large et de la nécessité d’adapter le programme aux divers modèles de cartes mères.