Accueil » Actualité » La nocivité du Wi-Fi sur le cresson testée par Canard PC

La nocivité du Wi-Fi sur le cresson testée par Canard PC

Image 1 : La nocivité du Wi-Fi sur le cresson testée par Canard PCDu cresson

Nous en parlions il y a quelques semaines, une étude effectuée par des collégiennes danoises « montrait » que des graines de cresson exposées à des ondes Wi-Fi poussaient moins vite que des graines qui n’étaient pas exposées. Nous indiquions que l’expérience était sujette à caution sur plusieurs points, mais nos confrères de Canard PC Hardware ont été plus loin.

Ils ont testé

Nos confrères ont testé, en utilisant un appareil qui simule un réseau Wi-Fi et avec des appareils émettant à forte puissance sur plusieurs fréquences (2,4 GHz, Wi-Fi, 900 MHz, GSM, et 1 900 MHz, DECT). Un autre échantillon a été placé sur un balcon, au grand air. Résultats ? Les deux échantillons ont poussé et le cresson exposé aux ondes a même développé des tiges plus grandes, ce qui est un comportement classique quand on utilise un éclairage artificiel.

Nos confrères en profitent surtout pour indiquer que les personnes qui s’occupaient de l’expérience originale sont des anti-ondes notoires et que la presse a dans certains cas déformé le texte original pour plus de sensationalisme.

Rappelons que nous avions consacré un dossier aux ondes en général il y a quelques années et que la problématique du Wi-Fi avait bien évidemment été  abordée. Quant au test de nos confrères, on ne peut évidemment rien conclure, de la même façon que conclure de la nocivité du Wi-Fi en utilisant une étude effectuée par des collégiennes est ridicule…