Accueil » Démontage » La PlayStation 3 Slim 2012 démontée

La PlayStation 3 Slim 2012 démontée

Image 1 : La PlayStation 3 Slim 2012 démontée

iFixit, comme à son habitude, a démonté le dernier jouet de Sony, la PlayStation 3 Slim 2012. Comme souvent, notons qu’il n’y a pas de petits profits : Sony ne propose pas de câble HDMI avec sa console…

iFixit note quelques points intéressants, comme le nouveau système de chargement des disques qui semble fragile — Sony a remplacé le slot-in par un système de chargement frontal — et l’absence de LED pour indiquer que la console est connectée en Wi-Fi. Le disque dur est accessible facilement, mais Sony utilise un modèle de 7 mm d’épaisseur (ici un Z5K320 de chez Hitachi). Les personnes qui voulaient récupérer le disque dur d’un vieux portable en seront pour leurs frais : les modèles de 7 mm sont assez rares. Sur les modèles équipés d’un disque dur, Sony laisse l’utilisateur final changer le disque dur, ce qui ne sera pas nécessairement le cas de la console dotée de mémoire flash.

La nouvelle console consomme moins que l’ancienne : l’alimentation passe de 216 W à 156 W. La carte mère, compacte, n’apporte pas de surprises. On a toujours un CPU et un GPU séparés, la mémoire, etc. Le CPU et le GPU sont toujours gravés dans des technologies classiques : 45 nm pour le CPU Cell et 40 nm pour le GPU de chez NVIDIA (un record pour une GeForce 7) et Sony n’a visiblement pas réussi à réserver de lignes de production en 28 nm pour sa PlayStation 3.

La note finale d’iFixit pour la réparabilité de la console ? 7/10.