Accueil » Actualité » La Playstation de la NASA commence à étudier Pluton

La Playstation de la NASA commence à étudier Pluton

Image 1 : La Playstation de la NASA commence à étudier PlutonLa sonde New Horizons vient d’arriver à proximité – si l’on peut dire, puisqu’elle est encore à 260 millions de kilomètres de sa cible – de Pluton. Malgré la distance, cette sonde a d’ores et déjà commencé à étudier la planète naine et devrait continuer à le faire de manière régulière jusqu’au 14 juillet, date programmée du survol de Pluton à seulement 10 000 kilomètres d’altitude.

Lancés en 2006, New Horizons et ses sept instruments scientifiques ont déjà parcouru près de 4,8 milliards de kilomètres. Mais saviez-vous que le « cerveau » de cette sonde est (à peu près) le même que celui de votre vieille Playstation ? Soyons honnêtes, il y a effectivement quelques différences entre la mythique console de jeu et cet engin spatial à 700 millions de dollars : deux SSD redondants de 8 Go chacun sont destinés à stocker les données, et le processeur 32 bits Mongoose V (un MIPS R3000 cadencé à 12 MHz, alors que le R3051 de la Playstation est cadencé à 33,9 MHz) est un modèle « durci » pour résister aux radiations. Les ingénieurs de la NASA ont toutefois oublié d’intégrer un port pour manette de jeu et un lecteur de CD-ROM.

L’énergie est quant à elle fournie par un générateur thermoélectrique à radio-isotope, actuellement capable de fournir un peu plus de 200 watts à l’ensemble de la sonde grâce aux 11 kilogrammes de plutonium embarqués. Et non, pas la peine de chercher, il n’y a pas de plutonium dans votre Playstation.

  • Les processeurs dans l’espace, de 1965 à nos jours