Accueil » Actualité » La plus petite pile à combustible au monde

La plus petite pile à combustible au monde

Image 1 : La plus petite pile à combustible au mondeDes ingénieurs de l’Université de l’Illinois viennent de développer la plus petite pile à combustible au monde.

Anatomie et fonctionnement

Ayant une diagonale de trois millimètres et un volume de 9 mm3, elle promet une plus grande autonomie, un plus petit impact environnemental et la possibilité d’être intégrée dans une foule de produits.

Elle est constituée d’un réservoir à eau en haut de la pile et d’une chambre contenant un hydrure de métal en bas. Le tout est séparé par une membrane et repose sur une armée d’électrode. Des petits trous permettent aux vapeurs d’eau de s’échapper pour rejoindre la chambre contenant l’hydrure de métal. Leur contact engendre une réaction chimique produisant de l’hydrogène qui va remplir la chambre et pousser la membrane vers le haut, bloquant ainsi l’eau. L’hydrogène va ensuite réagir avec les électrodes pour produire de l’électricité. Au fur et à mesure que la pression tombe, l’eau peut de nouveau envahir la chambre et le circuit recommence.

Image 2 : La plus petite pile à combustible au mondeLa pile à combustible du futur ?

Une pile à combustible aussi petite est donc moins complexe que les gros modèles et se révèle donc plus facile à fabriquer. En effet, en plus de ne pas nécessiter de pompe, la petite taille de cette pile fait que c’est la tension superficielle et non la gravité qui contrôle le flux de l’eau. Il est donc possible de secouer cette pile autant que l’on veut, ce qui lui permet d’intégrer des produits mobiles.

Le prototype est capable de générer 0,7 V et un courant de 0,1 mA pendant 30 heures. Les chercheurs affirment néanmoins qu’une nouvelle version pourra générer 1 mA. Cela ne suffit pas encore pour un téléphone portable, mais on peut penser à des produits plus simples, en attendant que des progrès soient faits dans ce domaine. De plus, il y a toujours le problème de la recharge : dans ce cas présent, mettre de l’eau dans le réservoir.