Accueil » Actualité » La puce Lucid Hydra en tests

La puce Lucid Hydra en tests

Image 1 : La puce Lucid Hydra en testsLa puce Hydra 200 de la société Lucid, très attendue, se montre enfin. Deux de nos confrères, HotHardware et PCPer, ont pu tester des machines utilisant cette puce permettant de distribuer les calculs 3D sur plusieurs cartes, quelle que soit la marque de ces dernières. Les tests ont été effectués sur une carte de développement : une carte mère classique (à base de X58) contenait une carte d’extension équipée de la puce Hydra 200 et un câble permettait de relier le tout à un PCB externe capable de recevoir des cartes graphiques classiques.

PC Perspective

Chez PC Perspective, le test a été effectué sur plusieurs des fonctions de la puce. La première, c’est l’utilisation de deux cartes identiques en parallèle, la seconde c’est la mise en parallèle de deux cartes du même fabriquant (NVIDIA) mais différentes et la dernière, la plus intéressante, c’est l’utilisation d’une carte AMD et d’une carte NVIDIA. Pour se donner une idée, passer d’une GeForce GTX260+ à deux GeForce GTX260+ augmente les performances d’environ 85 % (on passe de 4400 points au test 3DMark Vantage à environ 8100) et installer une GTX285 à la place de la seconde GTX260+ ne permet pas réellement de gagner en performances (on passe de 8105 à 8130). Point gênant, utiliser une GeForce GTX285 avec une GeForce GTS250 (une carte à base de G92) a tendance à diminuer les performances : on passe de 82 images/s à 75 images/s sur Call Of Juarez en 1 920 x 1 200 avec les filtres. Mais avec la même GeForce GTX285 couplée à une GTX260+, le gain est bien présent : 102 images/s. Plus intéressant, sous Call Of Juarez, une Radeon HD 4890 atteint 31 im/s, une GeForce GTX260+ atteint 21 im/s et les deux cartes couplées atteignent 43 im/s. Reste que les pilotes, qui ne sont pas encore finalisés, sont encore dotés de bugs, selon nos confrères. Espérons que les problèmes seront réglés à la sortie officielle (au premier trimestre 2010).

Image 2 : La puce Lucid Hydra en tests Image 3 : La puce Lucid Hydra en tests

HotHardware

Chez HotHardware, le matériel de test est le même. Ils ont par contre testé le célèbre 3DMark 2006 : une GTX260 atteint 13277, deux GTX260 atteignent 16933 (+28%) et une GTX260 couplée à une Radeon HD 4890 atteignent 17874 (+35%). En partant d’une base AMD, une Radeon 4890 atteint 16587, deux Radeon atteignent 18348 (+11%) et le couple hybride fait un +8% seulement. Sur Operation Flashpoint : Dragon Rising (optimisés pour les cartes NVIDIA), on gagne 31 % en passant d’une GTX260 à un couple Radeon HD 4890 et GTX 260 et 74 % en utilisant deux GTX260. Avec une Radeon HD 4890, on gagne 83 % en plaçant deux cartes et 107 % avec l’hybride.

Image 4 : La puce Lucid Hydra en tests

Dans la pratique, on se rend compte que les gains dépendent fortement du jeu (et de son optimisation au départ pour telle ou telle marque) et la majorité des résultats montrent surtout une chose : le fonctionnement « hybride » est intéressant et utilisable, mais l’intérêt reste faible par rapport à deux cartes identiques (et donc par rapport à du SLI ou du CrossFire classique).