Accueil » Actualité » La république selon Asus

La république selon Asus

Nous vous présentions il y a quelques semaines pour le Computex de Taipei cette carte mère « concept » d’Asus qui avait de quoi séduire les plus grands amateurs de jeux. Finalement, cette carte ne restera pas à l’état conceptuel, heureusement, elle nous revient sous un nom différent. En effet, Asus annonce le lancement prochain d’une toute nouvelle série de cartes mères : les R.O.G., soit « Republic Of Gamers ». La première sur la liste est la Crosshair dont nous vous proposons une description rapide ici. Une carte qui n’a rien de révolutionnaire en soi, mais qui par ses petits plus pourrait faire pencher en sa faveur bon nombre d’acheteurs de configurations musclées.

Le jeu à 100%

Vous l’aurez donc compris en lisant le nom de cette série, ces cartes mères s’adressent tout particulièrement aux fanatiques de jeux sur PC, en visant plutôt le haut de gamme. Au chapitre des caractéristiques générales, vous trouverez :

  • socket AM2
  • chipset NForce 590 SLI MCP
  • DDR2 533/667/800 en dual-channel
  • 2 ports PCI-Express à 16X
  • 8 ports SATA, 1 port IDE
  • 2 ports Ethernet 1 Gbps
  • carte son Supreme FX (chip ADI 1988b à 8 canaux)

La carte son est une carte externe branchée sur un port PCI-Express 1X, une idée piquée aux AN8 d’Abit. Le son haute fidélité en 7.1 devrait pouvoir contenter tous les joueurs en les plongeant encore plus dans l’atmosphère de leur jeu favori. La carte son est livrée avec un microphone directionnel pour éviter le phénomène d’écho.

Asus se met à l’overclocking

Pour séduire plus encore le public joueur, Asus avance la qualité des composants utilisés pour cette carte mère. Exit les condensateurs standards, les acheteurs de la Crosshair auront droit à de réputés solides condensateurs polymères/aluminium. Ces composants chauffent moins, d’où une tension plus stable à tous les niveaux et donc un meilleur potentiel d’overclocking pour le processeur. Espérons que les options adéquates de réglages du BIOS suivront, choses qui manquent encore sur les cartes mères de la marque par rapport aux MSI, Abit ou DFI.

Les gadgets

Comme sur la « concept-card », on retrouve le panneau de connexions arrière luminescent pour éviter de brancher ses périphériques dans le noir, au pire vous pouvez toujours allumer la lumière de la pièce… La lumière est aussi présente sur la carte puisque les ports SATA sont illuminés par une série de LED, pour faciliter la lecture des numéros de ports. Pareil pour la plupart des connecteurs présents sur la carte. Un outil de débogage est intégré, signalant la panne par un code moins laconique qu’une combinaison de LED. Signalons enfin que cette carte est sans ventilateur, un avantage pour les configurations qui souhaitent de rapprocher autant que faire se peut du silence, et que 3DMark06 en version « Advanced » viendrait avec le bundle. Le tout serait disponible aux alentours de 279 €.