Accueil » Actualité » La révolution streaming devra attendre

La révolution streaming devra attendre

Image 1 : La révolution streaming devra attendre

Une étude de NDP montre que le Blu-ray et le DVD restent les médias de choix pour les consommateurs qui préfèrent largement ces supports aux streaming.

L’étude se limite aux États-Unis, mais semble témoigner d’une tendance que l’on retrouve un peu partout. 78 % de l’argent dépenser par les foyers pour la lecture de films à la maison va à l’achat de disques Blu-ray ou DVD et seulement 15 % est alloué au streaming.

Contrairement à ce que les signes laissaient penser il y a quelques années (cf. « Samsung et Netflix : la fin du Blu-ray ? »), la révolution streaming prendra du temps et les disques ont encore de beaux jours devant eux. Même s’il est encore largement dominé par le DVD, le Blu-ray reste encore pertinent pour plusieurs raisons.

Le consommateur moyen semble souvent préférer un disque tangible à un fichier immatériel et les passionnés choisiront ce support pour la qualité de l’image, de la bande sonore, les sous-titres, les documentaires et les bonus que l’on trouve avec le film et qui ne sont pas  disponibles en streaming (cf. « L’effet psychologique du disque : le Blu-ray a encore une chance ? »).

Selon le rapport, les ventes de DVD seraient en baisse, mais cela ne fait que déporter le problème vers le Blu-ray qui est une technologie de plus en plus abordable. Il convient de prendre du recul par rapport à cette étude qui reste très limité, mais offre une première analyse intéressante.