Accueil » Actualité » La Russie va choisir Fedora pour son Linux national

La Russie va choisir Fedora pour son Linux national

Image 1 : La Russie va choisir Fedora pour son Linux national

Vous le savez peut-être, la Russie a indiqué récemment vouloir développer un OS national (oui, ce nom porte un relent de l’URSS d’antan) basé sur GNU/Linux. L’idée ? Éviter l’hégémonie des États-Unis et disposer d’un système qui ne dépend pas des sociétés américaines (comme Windows et Mac OS X).

Fedora serait la base du Linux russe

Selon certaines sources, c’est Fedora, une distribution libre supportée par la société Red Hat. Point intéressant, Fedora est une distribution qui ne contient que des programmes libres ou Open Source et les développements effectués par ses contributeurs sont reportés à la communauté dans son ensemble. On peut donc espérer que ce que les développeurs russes créeront pour leur OS national sera aussi disponible sur les autres distributions Linux. Notons pour les amateurs que Linus Torvald a longtemps utilisé Fedora car cette distribution prend très bien en charge les PowerPC (elle est d’ailleurs à la base des distributions pour PlayStation 3).