Accueil » Actualité » La veste USB existe, nous l’avons rencontrée

La veste USB existe, nous l’avons rencontrée

Il doit y avoir une loi non écrite et céleste, quelque part dans mon destin, qui consiste à m’obliger à tomber sur un truc étrange tous les vendredis. À ce stade, on devrait créer une rubrique hebdomadaire, uniquement dédiée aux objets plus ou moins inutiles que l’on peut brancher sur un ordinateur, ou sur tout autre objet Hi Tech.

Aujourd’hui, on a le droit à un véritable gadget de survivor. Ces guerriers de demain qui, fixés sur leur deux roues (motorisés ou non) comptent sur les dernières nouveautés technologiques pour les divertir (avec un lecteur MP3), ou pour éviter qu’ils ne se perdent (avec un Tom Tom rider). Après tout, l’équivalent de l’allume-cigare pour deux roues étant réservé uniquement à tout véhicule comportant une batterie, il fallait bien penser aux quelques solex qui roulent encore sur le globe, sans compter le marché potentiel que représentent les milliards de cyclistes chinois…

Histoire de garantir le bon fonctionnement de ces bijoux technologiques, la société ScottEVest vient de mettre au point un panneau solaire dorsal, que l’on peut fixer sur ses épaules sur une veste du même fabricant, ou sur un vêtement à soi. L’intérêt de la veste du fabricant, c’est qu’elle a des poches trouées (défense de rire… Tout du moins la bouche pleine) afin de laisser passer les câbles de batterie ou USB, chargé d’assurer le rechargement des GPS, et autres téléphones portables ou lecteurs MP3. La veste est à 379,99 $, tandis que le dos en panneau solaire est à 150 $. On ne sait rien des dangers d’électrocution en cas d’averse inopinée, mais s’ils existent, on saura désormais que le ridicule peut tuer.