Accueil » Actualité » Lab-on-Chip : cette clé USB dépiste le virus du SIDA en 21 minutes

Lab-on-Chip : cette clé USB dépiste le virus du SIDA en 21 minutes

Le port USB pourrait devenir un petit laboratoire d’analyse. Les derniers travaux dans ce domaine portent sur le VIH, mais ce n’est qu’un début. La détection de virus prend alors une tout autre dimension.

Image 1 : Lab-on-Chip : cette clé USB dépiste le virus du SIDA en 21 minutesLa clé USB qui dépiste le VIH

Les chercheurs de l’université Imperial College de Londres ont crée une clé USB contenant un Lab-on-Chip, c’est-à-dire des actionneurs micro-fluidiques capables d’analyser la composition organique ou chimique d’un échantillon. En l’espèce, le système détermine le taux d’anticorps anti-VIH à partir d’une goute de sang, puis envoie le résultat à un ordinateur grâce au port USB. Selon le papier publié dans la revue Scientific Reports, la clé USB traite l’échantillon en seulement 21 minutes en moyenne pour un résultat précis à 95 %.

À lire aussi :
Les actionneurs micro-fluidiques – MEMS : le monde microscopique de votre smartphone

Une clé USB « antivirus »

Ce système est destiné aux personnes, atteintes du virus, souhaitant fréquemment mesurer l’efficacité d’un traitement et automatiquement alerter leur docteur si le taux d’anticorps est trop élevé. Une telle clé permettrait ainsi de rapidement détecter une résistance à un médicament, un problème souvent perçu trop tard aujourd’hui. Les chercheurs ne parlent pas encore d’une commercialisation en masse. Ils préfèrent pour l’instant étendre leur technologie au dépistage d’autres virus, comme l’hépatite.

Image 2 : Lab-on-Chip : cette clé USB dépiste le virus du SIDA en 21 minutes