Accueil » Actualité » L’acheteur de SFR pourrait être choisi aujourd’hui

L’acheteur de SFR pourrait être choisi aujourd’hui

Image 1 : L'acheteur de SFR pourrait être choisi aujourd'huiMartin Bouygues (à g.) ou Patrick Drahi (à d.), qui remportera SFR ?

Après de multiples rebondissements, le rachat de SFR pourrait être enfin décidé aujourd’hui. C’est en effet aujourd’hui que prend fin le délai de trois semaines pendant lequel Vivendi s’était engagée à rester en négociations exclusives avec Numericable. Le conseil de surveillance de Vivendi doit se réunir et choisir entre poursuivre avec Numericable ou relancer les négociations avec Bouygues. Selon les Échos ou BFM TV, Numericable serait toujours favori, malgré la surenchère opérée par Bouygues depuis trois semaines.

Le groupe de BTP a multiplié les concessions pour essayer de renverser la vapeur. Bouygues offrait le choix à Vivendi entre deux offres : soit 11,3 milliards en cash et une participation de 43 % dans le groupe, soit 13,15 milliards en cash et une participation de 21,5 %. Le groupe a présenté encore une nouvelle offre ce matin : Bouygues augmente la partie numéraire de 1,85 milliard, ce qui la monte à 15 milliards. De son côté Numericable offre 11,75 milliards en liquide et une participation de 32 %. Bien sûr ce ne sont pas les seuls critères qui présideront au choix de Vivendi. Les administrateurs favoriseraient aussi Numericable parce que le câblo-opérateur a une activité complémentaire de celle de SFR, alors qu’une fusion avec Bouygues créerait beaucoup de doublons. Les régulateurs de la concurrence seraient aussi sans doute plus favorables à un mariage avec Numericable. Cet obstacle a toutefois été en partie levé par la promesse de Bouygues de vendre son réseau mobile à Free Mobile.

Reste la question de l’emploi. Le syndicat Force Ouvrière a écrit hier au Premier Ministre pour soutenir la fusion Bouygues-SFR, qui signifierait un retour à trois opérateurs mobiles et éviterait « des plans de suppression drastiques d’emplois ».

Tous les scénarios sont donc encore possibles, de la conclusion avec Numericable au revirement en faveur de Bouygues en passant par la réouverture d’une période de négociations pour faire monter les enchères, voire l’abandon du projet de rachat et le retour à une introduction en bourse. Rendez-vous normalement ce soir, après la clôture de la Bourse pour un nouvel épisode de ce feuilleton.