Accueil » Dossier » L’affaire OCZ Vertex 2 25nm

L’affaire OCZ Vertex 2 25nm

1 : Introduction 2 : Une capacité diminuée 3 : Une baisse des performances bien réelle 4 : Configuration du test 5 : Performances E/S 6 : Streaming (IOMeter) 7 : Streaming (CrystalDiskMark) 8 : Lecture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko 10 : PCMark Vantage 11 : Conclusion

Ecriture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko

Image 1 : L'affaire OCZ Vertex 2 25nm

Image 2 : L'affaire OCZ Vertex 2 25nm

Image 3 : L'affaire OCZ Vertex 2 25nm

A ce stade les opérations en écriture nous amènent à un verdict similaire : l’écart est inférieur à 10 % avec une seule requête, mais cette fois le Vertex 2 25 nm est encore plus pénalisé lorsque la file d’attente est longue.

Contrairement à ce que l’on a vu sur la précédente page, le fait de passer à des fichiers 512 Ko n’améliore pas les performances.

Si IOMeter montre des résultats prometteurs avec des données compressibles, le nouveau Vertex 2 affiche par contre des résultats nettement moins rassurants sous CrystalDiskMark avec des données aléatoires.

Image 4 : L'affaire OCZ Vertex 2 25nm

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Une capacité diminuée
  3. Une baisse des performances bien réelle
  4. Configuration du test
  5. Performances E/S
  6. Streaming (IOMeter)
  7. Streaming (CrystalDiskMark)
  8. Lecture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko
  9. Ecriture aléatoire de fichiers 4 et 512 Ko
  10. PCMark Vantage
  11. Conclusion