Accueil » Actualité » L’Allemagne continue de faire trembler Microsoft.

L’Allemagne continue de faire trembler Microsoft.

Microsoft doit vraiment se dire que les Allemands
sont leur bête noire, après les problèmes qu’ils ont eu avec
Windows XP, et la tentative de boycott de Windows 2000 qui
incluait un defragmenteur étant en rapport avec l’Eglise de
Scientologie. Voilà que Microsoft a été obligé de
dévoiler le code source de Windows NT, sous peine de voir les
ordinateurs du Bundestag (Parlement allemand) quitter Windows
pour un OS à base de noyau Linux.
Le Parlement a en effet
effectué cette demande afin de pouvoir étudier par lui-même le
fonctionnement de Windows et ainsi de repérer s’il existe
d’éventuelles fonctionnalités cachées dans les OS de
Microsoft.
La volonté de transparence demandé par l’Etat
fédéral n’a pas l’air d’inquiéter outre mesure le président de
Microsoft Allemagne,
puisque selon lui cette action permettra «la fin de nombreuses
spéculations sans fondement». Pour preuve de leur bonne
volonté Microsoft fournira des
outils permettant de suivre pas à pas l’exécution de Windows
(reste à savoir si ces outils eux mêmes ne seront pas des
espions).

Toute cette histoire a commencé lorsque des
parlementaires allemands ont demandé à un institut indépendant
il y a plusieurs semaines une étude de faisabilité concernant
la migration du Bundestag de Windows NT vers un OS à base de
noyau Linux. C'est pourquoi l'éditeur a décidé de mettre le
code source de Windows à la disposition de la présidence du
Parlement ainsi qu'à la Commission pour les Technologies de
l'Information et de la Communication.
Or, l'institut a
pour mission d'étudier les aspects techniques mais également
économiques de cette migration. Si l’Etat Fédéral passe sous
Linux, une économie de 250 Millions de Deutsch Marks pourrait
être faite, économie qui passerait à 5 Milliards de DM si
chaque Lander allemand migrait également.

Ps : Microsoft dévoile depuis
un certain temps son code source à certaines très grosses
entreprises sans qu’elles puissent toutefois le modifier.
Toutefois, à ma connaissance, le fait que Microsoft
divulgue le code source à un Pays dans un but purement
commercial est une première.