Accueil » Actualité » L’ANSES déconseille la 3D stéréoscopique aux mineurs de 6 ans

L’ANSES déconseille la 3D stéréoscopique aux mineurs de 6 ans

Image 1 : L'ANSES déconseille la 3D stéréoscopique aux mineurs de 6 ansNintendo 3DSL’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) vient d’émettre un rapport affirmant que la 3D stéréoscopique était fortement déconseillée aux mineurs de 6 ans et que les mineurs de 13 ans devaient en faire un usage modéré. Selon l’agence française, les enfants ont un système visuel en plein développement qui est vite fatigué par ce type d’images en raison du conflit accommodation/vergence. L’accommodation décrit la mise au point que font les yeux pour obtenir une image nette et la vergence est le phénomène qui a lieu lorsque les yeux convergent sur un point afin de percevoir le relief. En tant normal, l’accommodation et la vergence ont lieu au même endroit. Or, lors du visionnage d’un film 3D, les yeux font une mise au point sur l’image, mais ils convergent sur un point situé devant l’écran, d’où la notion de conflit qui peut vite devenir désagréable.

L’avis de l’Anses se fonde sur de nouvelles études scientifiques qui tentent de mesurer l’impact de la 3D stéréoscopique sur la vue. Nintendo avait déjà recommandé dans le manuel de sa 3DS de désactiver l’effet de profondeur dans les cas où le joueur à moins de 6 ans. Bref, il semble de plus en plus admis que la 3D est à utiliser avec modération et après un certain âge. Elle est aussi déconseillée aux adultes qui souffrent de troubles de la vue.