Accueil » Actualité » L’application Xbox incorporée à Windows 10 dès janvier

L’application Xbox incorporée à Windows 10 dès janvier

L’annonce n’est pas passée inaperçue auprès des joueurs. La grand-messe Microsoft, qui s’est tenue la semaine dernière, a été l’occasion pour la firme de Redmond de dévoiler les nouvelles fonctionnalités du prochain Windows 10. L’occasion pour le géant de l’informatique de revenir sur le devant de la scène vidéo-ludique PC, sa plateforme d’origine délaissée depuis quelques années maintenant. L’accent a été mis sur l’uniformisation entre la Xbox-One et le PC. La nouvelle itération de Windows disposera donc d’une application Xbox, permettant aux pcistes d’accéder aux diverses fonctionnalités, jusqu’ici réservées à la plateforme console. On vous en a parlé, une nouvelle build de Windows 10 est d’ores et déjà disponible. Cette dernière s’enrichira manifestement avant la fin du mois, d’une première version de cette application.

Peu d’informations pour le moment sur les fonctionnalités qui seront disponibles, mais elles ne le seront bien évidemment pas toutes pour le moment. Par ailleurs, plusieurs zones d’ombres subsistent encore sur ces dernières. Tout particulièrement sur le point le plus intéressant : le streaming entre la console next-gen et le PC. Nos confrères de NextInpact en ont profité pour faire un petit état des lieux des connaissances actuelles. Lors de la conférence, Phil Spencer responsable de la branche Xbox de l’entreprise, a présenté la fonction de streaming local. Il sera donc possible de jouer, depuis son PC, à un jeu lancé depuis sa Xbox One.

Image 1 : L'application Xbox incorporée à Windows 10 dès janvier

A l’heure actuelle, comme le précise le responsable, cette diffusion ne peut être effectuée que dans un sens. Il n’est, pour le moment, pas question de pouvoir streamer un jeu depuis son ordinateur vers sa console next-gen. Néanmoins, de l’avis de ce dernier, la question lui est souvent posée et c’est une fonctionnalité que l’équipe de développement envisagerait sérieusement.

Phil Spencer précise également que cette diffusion de flux sera possible uniquement sur un réseau local et non depuis des jeux hébergés sur des serveurs distants, comme le propose par exemple le système Gaikai de Sony ou le GRID de Nvidia pour ses tablettes Shield. À noter également que l’éditeur en a fait la démonstration avec un certain Fable Legends. La dernière itération de la franchise de Lionhead, dans les tuyaux depuis 2013 et annoncée au départ comme une exclusivité Xbox One, sera en fin de compte utilisée comme un véritable fer de lance. Le titre a manifestement été choisi par la firme pour illustrer ses ambitions d’inter-connectivité et d’unification de ses plateformes de jeux pour les années à venir.