Accueil » Actualité » Lara Croft : ca y est ! Elle bouge !

Lara Croft : ca y est ! Elle bouge !

Ce mercredi aurait pu mal commencer, mais là, il faut avouer qu’on vient de recevoir des nouvelles de la p’tite Lara. Vous savez, cette anglaise, aux jambes interminables, qui parcourt le globe terrestre avec la même grâce et la même élégance d’un compas qui trace un cercle (pour peu que le type qui tienne le compas soit habile de ses mains, et n’ait pas la tremblote).

Site archéologique officiel

En attendant d’en savoir plus sur les nouvelles aptitudes qu’aura la jeune fille dans le prochain opus

Tomb Raider : Legend

,

Eidos

viens de nous avertir que le site officiel de ce dernier chapitre vient d’ouvrir. Il suffit de se rendre sur le www.tombraider.com pour avoir une première idée de ce qui nous attend. Ce que l’on sait pour le moment, c’est que l’ancien studio de développement

Core Design

a laissé la place à

Crystal Dynamics

, développeur entre autres des jeux « 

Legacy of Kain

 » et « 

Soul Reaver

« . Ces derniers n’ont donc pas grand chose à prouver en matière de développement de jeux d’aventure / plates-formes, dignes représentants de ce qu’un

Tomb Raider

, premier du nom, avait su imposer en matière de style. Outre un petit discours d’introduction nous expliquant ce qu’on risque de voir dans le prochain

Tomb Raider

, on y trouvera aussi quelques trop petits screen shots, ainsi que des « photos 3D » nous permettant mieux de nous rendre compte de l’animation et de la qualité graphique de la nouvelle Lara.

Aussi, le cahier des charges prévoit un « retour aux sources » en matière de gameplay, réduisant à néant toute tentative de transformer Lara Croft en Sam Fisher. Aussi, lorsqu’on se souvient des premières impressions de dépaysement que le premier

Tomb Raider

nous avait procuré en son temps, on piafferait presque d’impatience. La seule chose qui fasse peur, ce serait de voir

Crystal Dynamics

tomber dans le même piège que

Core Design

. C’est à dire limiter le gameplay à un simple presse-boutons, et tire-leviers, en négligeant le potentiel immersif, pourtant important, de l’univers de

Tomb Raider
 

.