Accueil » Actualité » L’ARCEP accorde 5 MHz de plus à Free Mobile

L’ARCEP accorde 5 MHz de plus à Free Mobile

Image 1 : L'ARCEP accorde 5 MHz de plus à Free Mobile

Le Père Noël n’a pas oublié Free Mobile. Le 19 décembre, l’ARCEP a décidé d’offrir à Free Mobile 5 MHz de spectre supplémentaire, dans la bande des 1800 MHz. Grâce à cette nouvelle bande passante, l’opérateur va pouvoir accélérer sa couverture et proposer de la 4G+.

Cette petite bande de fréquence n’est pour le moment pas utilisée, sauf par Bouygues Telecom dans les agglomérations très denses. Free Mobile pourra donc commencer à en tirer parti dès le 1er janvier, sur tout le territoire à l’exception de Paris, Marseille et Nice. Bouygues Telecom devra rétrocéder ces fréquences à Free Mobile avant le 1er avril à Marseille puis avant le 1er juillet pour Paris et Nice.

Cette décision s’inscrit dans la logique de rééquilibrage de l’utilisation de la bande 1800 MHz poursuivie par l’ARCEP depuis plusieurs années. Jusqu’à présent, cette bande n’était utilisée que par Orange, Numericable-SFR et Bouygues Telecom qui y disposent de plus de 20 MHz. L’ARCEP souhaite qu’à terme, les trois opérateurs historiques possèdent la même bande passante en 1800 MHz, 20 MHz duplex, qui correspond bien aux réseaux modernes basés sur des canaux de 5 MHz. Cette répartition donnera, à terme, à Free Mobile 15 MHz duplex, une quantité suffisante pour délivrer des débits 4G+.

Cette technologie n’arrivera cependant pas chez Free Mobile avant 2016, même si les tests ont déjà commencé.