Accueil » Actualité » Larrabee utilisera un PCB 12 couches ?

Larrabee utilisera un PCB 12 couches ?

Les dernières rumeurs sur Larrabee affirment que la puce demandera un PCB de douze couches, ce qui, si cela se confirme, pourrait rendre l’ensemble extrêmement cher.

Pas aussi simple que des CPU

L’arrivée d’Intel sur le marché des GPU ne semble pas si facile que cela. Alors qu’hier nous craignions que Larrabee ne consomme beaucoup et soit dépourvu de mesures d’économie d’énergie (cf. « Larrabee n’économisera pas d’énergie »), aujourd’hui nous apprenons que le PCB de la carte intégrant le GPU pourrait avoir quatre couches de plus qu’une carte graphique haut de gamme. Ceux qui auront lu l’actualité publiée juste avant auront un air de déjà vu (cf. « Les cartes mères X58 sont chères à fabriquer »).

Mort dans l’oeuf  ?

Nos confrères du site Fudzilla, qui rapportent cette information, n’expliquent pas pourquoi la carte d’Intel demande autant de couches, mais il est clair que si Larrabee souffre de ce défaut à sa sortie, non seulement la firme de Santa Clara devrait trouver peu d’acheteurs, mais surtout peu de partenaires. Tout comme AMD et NVIDIA, Intel compte passer par des partenaires qui fabriqueront les cartes et les commercialiseront. Or, on doute que beaucoup se précipitent sur une carte qui leur coûtera aussi chère à fabriquer. Attendons néanmoins le 12 août, jour d’une présentation officielle de Larrabee, avant de tirer la sonnette d’alarme (cf. « Larrabee présenté le 12 août »).