Accueil » Actualité » L’Atom pour smartphones (Medfield) en 2011

L’Atom pour smartphones (Medfield) en 2011

Image 1 : L'Atom pour smartphones (Medfield) en 2011En 2006, Intel avait abandonné le marché des smartphones en revendant sa division Xscale PXA à Marvell et était donc absent de ce marché, dominé essentiellement par les processeurs en architecture ARM. En 2011, cet état de fait devrait changer, avec Medfield.

Un Atom en 32 nm, pour smartphones

Medfield, rappelons-le, est un processeur Atom gravé en 32 nm et destiné aux smartphones d’entrée de gamme. Concrètement, on devrait donc retrouver un SoC (System on a Chip) très compact, composé d’un processeur et d’une carte graphique (notamment). Contrairement aux modèles classiques, destinés aux netbooks, Intel devrait intégrer une puce provenant de chez PowerVR (comme dans le GMA 500 du chipset Poulsbo) et pas un GMA. Medfield devrait être intégré dans des cartes mères très compactes, à peu près deux fois plus petites que celle proposée avec Moorestown, et surtout offrit une consommation très faible. Reste que l’on ne connaît ni la puissance du processeur ni ce que les concurrents d’Intel en architecture ARM proposeront d’ici là. Notons tout de même qu’Intel risque d’avoir du travail pour imposer ses processeurs : la majorité des systèmes d’exploitation sont optimisés pour les processeurs ARM, même si des versions x86 existent parfois.