Accueil » Actualité » L’avenir de la Fab 36 et le présent chez AMD

L’avenir de la Fab 36 et le présent chez AMD

Alors qu’AMD vient de faire sortir de terre la Fab 36, située à côté de celle de Dresde, le fondeur reste assez silencieux sur ses projets, alors qu’Intel communique de plus en plus sur ses produits, avec le changement de désignation des Pentium M et une roadmap des Presler et Conroe qui a l’allure d’une jungle amazonienne.

La Fab 36

Certains furent assez perplexes lorsqu’ils apprirent que la gravure en 65 nanomètres ne devrait débuter que fin 2006. AMD a affirmé que si la nouvelle usine est déjà prête pour cette technologie, il souhaite encore perfectionner certains points avant de se lancer, assurant ainsi un meilleur yield : c'est à dire un meilleur rendement en termes de puces pleinement fonctionnelles par wafer.

Comme nous vous le disions, cette usine sera d’ailleurs la première pour AMD à fabriquer des wafers de 300 mm. Cela permettra d’avoir une surface presque deux fois plus grande que celle des wafers 200 mm actuels, tout en bénéficiant de la réputation «0 défaut» de la Fab 30. Beaucoup pensent d’ailleurs que c’est justement ce qui a décidé AMD à investir 500 millions de dollars pour implanter son usine aussi prêt de celle de Dresde.

«Maintenant» c’est le demain d’aujourd’hui

La présentation d’AMD ne portait pas seulement sur l’usine de fabrication, mais aussi sur le panorama de ses chips. En parlant de «Maintenant», le fondeur nous a surpris en présentant le support de la DDR 2 comme actuel alors qu’elle ne sera prise en charge qu’avec les processeurs pour Socket M2. Ces processeurs de 940 pins devraient être présentés lors du CES en début d’année prochaine pour une commercialisation pour le deuxième trimestre 2006. Si tout le monde vous dira que le temps passe vite, chez AMD demain est déjà là, mais pas encore présent sur les étalages. C’est un peu un retour vers le futur.

  • Notre selection de processeurs