Accueil » Actualité » Le Bluetooth 3.0 est là : Wi-Fi et évolutivité

Le Bluetooth 3.0 est là : Wi-Fi et évolutivité

Image 1 : Le Bluetooth 3.0 est là : Wi-Fi et évolutivitéLa version 3.0 du Bluetooth vient d’être officialisée. Cette nouvelle version apporte une grosse nouveauté : la possibilité d’utiliser du Bluetooth à travers une puce Wi-Fi, dans la norme Bluetooth 3.0 + HS (High Speed).

Le Wi-Fi en vedette

Les nouveautés sont multiples dans cette nouvelle version de la norme : commençons par l’AMP (Alternate Mac PHY). Il s’agit en fait de la possibilité d’utiliser plusieurs récepteurs dans la même puce : le premier (le principal) est utilisé pour toutes les tâches de base et le second peut être utilisé pour des transferts nécessitant une plus grande résistance aux interférences. Il sera ainsi possible de dédier un canal à l’audio sans que le fait de bouger la souris provoque des saccades. Plus intéressant, cette technologie permet en fait d’utiliser autre chose que du Bluetooth pour le transfert : il est possible d’utiliser la norme Wi-Fi pour améliorer le taux de transfert. Alors que le Bluetooth plafonne à 3 mégabits/s, la norme 802.11n peut atteindre 450 mégabits/s, soit 150x plus, mais la norme Bluetooth 3.0 se limite actuellement à 30 mégabits/s. De la même façon qu’expliqué précédemment, le Wi-Fi ne sert que de technologie de transport : toute la logique de fonctionnement et la connexion s’effectuent via la puce Bluetooth principale. Reste le problème de la consommation : le Bluetooth 3.0 consommera moins, avec une gestion plus fine de l’alimentation, mais l’activation du mode HS (High Speed) et donc du Wi-Fi risque de grever l’autonomie.

Point intéressant, les machines équipées d’une puce Bluetooth 2.1 + EDR et du Wi-Fi (une bonne partie des PC portables récents) pourront être mis à jour en Bluetooth 3.0 + HS avec une mise à jour du firmware. Les premiers produits compatibles devraient débarquer d’ici 9 à 12 mois.