Accueil » Actualité » Le Bluetooth Low Power est en test

Le Bluetooth Low Power est en test

Image 1 : Le Bluetooth Low Power est en testLe consortium Bluetooth (le groupe qui travaille sur les évolutions de la norme) vient d’annoncer qu’un événement allait être organisé pour vérifier la compatibilité des périphériques Bluetooth Low Energy (ou Low Power). Cette amélioration de la norme est en fait une version destinée à la communication entre appareils, avec une consommation en diminution (d’où le nom). Le fait qu’un événement soit organisé au sujet de cette nouvelle norme indique que les appareils compatibles devraient arriver assez rapidement,a priori avant la fin de l’année.

Plus lent, moins complet, mais plus économe

Le Bluetooth Low Power consomme moins (moins de 15 mA, contre généralement 30 mA sur un appareil classique, mais fonctionne aussi moins vite : 0,2 mégabit/s contre entre 0,7 mégabit/s et 2,1 mégabits/s en Bluetooth classique. La nouvelle norme émet aussi nettement plus rapidement les données (mais à moindre débit, donc) et ne supporte pas la voix : il faudra passer par une puce classique pour cet usage. Dans les faits, cette nouvelle norme reste compatible avec le Bluetooth classique (les puces seront compatibles avec les deux normes) et elle se destine surtout au monde de l’embarqué, que ce soit dans l’industrie ou dans un domaine plus grand public comme des capteurs destinés aux sportifs (à l’image du kit Nike+). 

Notons enfin que l’événement, qui se déroulera du 9 au 13 novembre à San Diego et c’est Broadcom qui organise en partie l’événement, ce qui indique que la société, très active dans le domaine du sans fil, dispose déjà a priori de puces compatibles.