Accueil » Actualité » Le brevet logiciel : ça sent l’arnaque…

Le brevet logiciel : ça sent l’arnaque…

C'est le 30 juin que devrait être votée la loi par la commission européenne concernant la brevetisation des logiciels (terme ô combien vague). La décision devait être rendue d'ici à septembre, mais la députée à l'origine de la proposition de loi a joué des pieds et des mains pour prendre les anti-brevets logiciels de court. Il faut bien ça pour prendre les gens pour des vaches à lait en bonne et due forme.

Liens hypertextes, barres de progression, sondages en ligne… Autant de « fonctions » aujourd'hui rentrées dans les moeurs sont quelques exemples de ce qui peut être assujetti à des redevances à leurs breveteurs (qui sont rarement leurs créateurs). Des brevets que ne peuvent évidemment jamais acquérir ni logiciels libres ni les « petits » développeurs, et qui devrait permettre aux grosses sociétés de pomper les idées des concurrents en s'en mettant plein les poches… au détriment, du consommateur ! Vache à lait, quand tu nous tiens…