Accueil » Actualité » Le Canada aurait bloqué le rachat de BlackBerry

Le Canada aurait bloqué le rachat de BlackBerry

Image 1 : Le Canada aurait bloqué le rachat de BlackBerryLe quotidien canadien The Globe and Mail explique que Lenovo aurait voulu racheter BlackBerry, mais que le gouvernement canadien s’y serait opposé, ce qui explique l’étrange retournement de situation (cf. « BlackBerry reçoit 1 milliard, perd son PDG »).

Des craintes sécuritaires

Selon les raisons données officieusement aux journalistes, Ottawa aurait refusé d’accepter que la société soit vendue à cause des préoccupations sécuritaires qu’une telle transaction impliquerait. L’infrastructure canadienne des télécommunications utiliserait des technologies signées BlackBerry, de nombreuses conversations passent par ses serveurs et le Canada ne souhaiterait pas qu’ils tombent dans des mains étrangères. C’est ce qui expliquerait pourquoi il y a eu une foule de candidats, mais aucune offre (cf. « Qualcomm aussi penserait à racheter BlackBerry »).