Accueil » Actualité » Le Canada résiste au spam

Le Canada résiste au spam

La société Sophos a récemment mis à jour son classement des sources mondiales du courrier électronique non sollicité, plus connu sous le nom de spam ou encore pourriels. Selon elle, le nombre de pourriels expédiés à partir de l'Amérique du Nord a considérablement chuté, en particulier dans le cas du Canada. On peut noter qu'une loi anti-spam vient d'être votée dans ce pays.

En ce qui concerne la baisse, on notera qu'entre avril et septembre 2005, le taux de pourriels dans les courriers envoyés via la toile à partir du Canada s'établissait à 2,53%, soit environ trois fois moins que pendant la même période en 2004, ou ce taux s'établissait sauvagement à 7,06%. Les courriels non sollicités expédiés depuis les États-Unis ont également considérablement diminués par rapport à l'an dernier (26,35% en 2005 pour 41,5% en 2004). Malgré cette baisse significative, les États-Unis trustent toujours fièrement la première position au classement.

Beaucoup attribuent déjà cette baisse à une forte action conjuguée des fournisseurs d'accès Internet Nord Américain, qui luttent activement contre cette pollution dont ils sont les premiers lésés. Toutefois, ne nous réjouissons pas trop vite, puisque si les pays Nord Américains ont connu une chute nette,d'autres pays ont connu une hausse de leur contribution dans la diffusion des pourriels. C'est notamment le cas de la Corée du Sud (de 11,6% en 2004 à 19,7% en 2005, voir notre article Les spams migrent à l'Est), de la Chine (8,9% à 15,7%) et de la France (1,27% à 3,46%).