Accueil » Actualité » Le Cedar Mill a le sang moins chaud

Le Cedar Mill a le sang moins chaud

Tom’s Hardware Guide a publié une preview du «Cedar Mill» qui est la prochaine étape des Pentium 4. L’article commence par une remarque qui a le mérite d’être claire : le Cedar Mill n’aura pas de meilleures performances que le Prescott. N’espérez pas de meilleures scores, l'architecture n'a pas bougé et les benchmarks l’ont d’ailleurs montré, il n’y a aucune amélioration au niveau des performances.

L'intérêt du Cedar Mill

L’intérêt de cette nouvelle monture est néanmoins de taille puisqu’il s’agit du premier processeur gravé en 65 nanomètres. Qui dit diminution de la finesse de gravure dit forcément une diminution du die et ipso facto une diminution de la chaleur dégagée, ce qui implique une meilleure propension à l’overclocking. On note aussi la présence de la technologie d’économie d’énergie, l’EIST (Enhanced Intel SpeedStep Technology) qui n'est pas absolument pas nouvelle, comme l'ont affirmé certains, puisqu'elle fit son apparition avec les Pentium 4 6xx.

Diminution du réchauffement climatique

Le TDP en charge du Cedar Mill est donc 86 Watts, ce qui est une amélioration non négligeable comparée aux 95 W demandés par les Pentium gravés en 90 nanomètres. Le processeur de test n’était pas une version finale et les Cedar Mill qui seront commercialisés au premier trimestre 2006 pourraient briller encore un peu plus en terme de consommation et dissipation thermique.