Accueil » Actualité » Le Chromecast arrive en France : France TV Pluzz sur le téléviseur avec Google

Le Chromecast arrive en France : France TV Pluzz sur le téléviseur avec Google

Quelques mois après son lancement aux États-Unis, le Chromecast de Google arrive en France. Vendue 35 €, la clé HDMI de Google est un succès aux États-Unis, en partie à cause de ce prix très serré, mais de quoi est-elle capable ?

Ce n’est pas de l’affichage déporté

Image 1 : Le Chromecast arrive en France : France TV Pluzz sur le téléviseur avec GoogleLe Chromecast

Nous avons publié un dossier récemment sur le sujet de l’affichage déporté, et le Chromecast… n’est pas un dispositif d’affichage déporté. Le Chromecast, c’est un accessoire pour un smartphone, une tablette, un ordinateur. Ou plus exactement, un accessoire pour certaines applications.

Les dispositifs d’affichage déporté (Miracast, WiDi, AirPlay, etc.) sont compatibles avec toutes les applications, alors que le Chromecast nécessite que l’application prenne spécifiquement en charge l’appareil de Google, ce qui a des avantages et des inconvénients. Plus concrètement, le Chromecast est un récepteur qui est commandé par une application : quand vous utilisez l’application YouTube, votre smartphone va demander au Chromecast d’aller chercher une vidéo sur Internet, et ce dernier va la lire, indépendamment de votre appareil. Avec Miracast, WiDi (et dans une moindre mesure AirPlay), le smartphone va récupérer le contenu de son écran, le compresser en H.264 et l’envoyer au récepteur qui va l’afficher : il dépend donc en grande partie de votre smartphone.

Simple, efficace, avec ses limites

Le Chromecast se branche à une prise HDMI, se connecte en Wi-Fi, s’alimente en USB. Il peut utiliser la télécommande de votre téléviseur (via le CEC) ou un smartphone, mais est dépendant de celui-ci. Actuellement, il est compatible avec plusieurs applications Android (Chrome, YouTube, les applications Google, etc.), plusieurs applications iOS (les mêmes), Chrome OS ou même Chrome sous Windows, Mac OS X, Linux, etc. En France, France TV Pluzz (l’application replay de France TV) ou SFR TV sont compatibles, en attendant CanalPlay. 

En attendant notre test, nous avons pu constater une chose : les personnes qui ont testé le boîtier indiquent souvent que le produit est pratique et efficace, mais avec évidemment quelques limites, dont une certaine latence avec Chrome, par exemple. C’est assez logique, étant donné le fonctionnement qui n’est pas basé sur de la copie d’écran. L’appareil a l’avantage de ne pas nécessiter un appareil puissant (Miracast et AirPlay nécessitent un encodeur vidéo dédié, rarement présent en entrée de gamme) et a le gros avantage d’être vendu bien moins cher que les dispositifs d’affichage déporté.

Image 2 : Le Chromecast arrive en France : France TV Pluzz sur le téléviseur avec GoogleFrance TV sur ta TV

À noter qu’un SDK est disponible, que de nouvelles applications sortent régulièrement et que la copie d’écran est malgré tout possible dans certains cas, même si c’est pour le moment limité à un seul appareil (le Nexus 5) avec une application encore en bêta test.