Accueil » Actualité » Le circuit intégré proche du Terahertz

Le circuit intégré proche du Terahertz

Image 1 : Le circuit intégré proche du Terahertz

Une entreprise travaillant pour l’agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) vient de concevoir un circuit intégré disposant des transistors capables de fonctionner à 670 GHz.

Un projet qui intéresse l’Armée américaine

C’est deux fois plus que l’ancien circuit intégré du même genre le plus rapide au monde. Il a été conçu pour le programme Terahertz du département de la Défense des États-Unis et s’il y a encore de la marge avant d’atteindre ou dépasser la barre symbolique, c’est une étape importante pour ce projet. Les détails de ces recherches ont été présentés lors d’un colloque organisé par l’IEEE. Les scientifiques espèrent que ces résultats donneront naissance à des systèmes de communication plus rapides ou des capteurs de plus grandes résolutions.

Des recherches importantes, mais des résultats d’une portée limitée

En effet, le TMIC (Terahertz Monolithic Integrated Circuit soit le circuit intégré monolithique térahertz) utilise des transistors amplificateurs qui capturent un signal pour en produire un autre beaucoup plus large. Ce n’est donc pas le transistor le plus rapide du monde, puisque l’on a déjà vu des modèles utilisant du phosphure d’indium dépasser le Terahertz, mais c’est le premier circuit de ce genre à atteindre une telle fréquence. Si cette avancée est prometteuse, il faudra attendre encore de nombreuses années avant d’acheter un CPU ou un GPU tournant à 1 THz.