Accueil » Actualité » Le CPU z196 d’IBM atteint les 5,2 GHz

Le CPU z196 d’IBM atteint les 5,2 GHz

Image 1 : Le CPU z196 d’IBM atteint les 5,2 GHzIBM a représenté son processeur z196 à 5,2 GHz, mais affirme que cette course aux mégahertz ne durera pas encore longtemps.

Nouvelle finesse de gravure

Ce n’est pas la première fois qu’IBM parle de cette puce (cf. « Le CPU le plus rapide du monde »). Il est néanmoins étonnant que Big Blue ressorte ce modèle commercialisé l’année lors d’une conférence aussi sérieuse que l’ISSCC

Pour rappel, la puce offre un gain de 18 % tout en maintenant une consommation identique de 260 W par rapport au z10 cadencé à 4,4 GHz. Les serveurs utilisaient six processeurs, deux puces servant de caches L4 et le tout consommaient 1 800 W. IBM expliquent qu’il a réussi à augmenter la fréquence principalement grâce à l’augmentation de la finesse de gravure qui est passée de 65 nm à 45 nm et l’utilisation du SOI.

Execution out of order

Lors de la conférence, IBM en a profité pour tout d’abord donner de plus amples détails sur l’architecture du processeur. Le z196 fait appel à des puces de DRAM embarquées pour la mémoire et gère une exécution out-of-order. Big Blue parle d’une amélioration des performances de l’ordre de 40 %. Il a aussi détaillé son cache 14 bits utilisant de la SRAM. Il explique que le système de cohérence est en partie responsable de la montée en fréquence.

Limites physiques

Le message le plus intéressant d’IBM lors de cette conférence était probablement le rappel que cette course au Megahertz ne pouvait pas durer encore longtemps. Le fait qu’il ne montre pas de CPU avec de nouvelles fréquences en est d’ailleurs un signe flagrant. Selon lui, des optimisations sont encore possibles, mais il avoue qu’IBM est le dernier à réellement pousser la fréquence de ses processeurs.

Pour mieux comprendre les limites physiques que rencontrent les fondeurs, nous vous invitons à lire ou relire le chapitre « Solutions architecturales aux défis électriques » de notre dossier Miniaturisation des transistors et agrandissement des wafers : comprendre les enjeux technologiques