Accueil » Actualité » Le créateur des pop-up s’excuse

Le créateur des pop-up s’excuse

Image 1 : Le créateur des pop-up s'excuseLes célèbres pop-upDans un article fascinant (en anglais) publié sur le site du quotidien The Atlantic, Ethan Zuckerman, directeur du centre média civique de MIT, demande pardon à Internet pour avoir créé la première publicité pop-up.

L’histoire, qui n’était pas connue jusqu’à maintenant, a lieu dans les locaux de Tripod, l’ancien hébergeur gratuit et l’une des grandes success-stories de l’ère point com. À l’époque, M. Zuckerman était développeur pour la société et le modèle économique consistant à afficher des publicités sur les pages web qu’il hébergeait commençait à porter ses fruits.

Financer le web : un problème compliqué qui n’a pas de solutions simples

Le problème survint lorsqu’une grande marque d’automobiles fut outrée de voir sa publicité sur une page « célébrant la sodomie ». Devant ce désastre médiatique, M. Zuckerman a eu l’idée de créer une fenêtre séparée surgissant au moment du lancement du site et ne contenant que la publicité. Cela permettait d’afficher le contenu promotionnel sans être mêlé aux propos du site. L’ère des pop-up était née avec tous les effets néfastes que l’on a connus durant les années 90 et 2000.

En plus de faire ses excuses, l’auteur se lance dans une analyse du web financé par la publicité en montrant les effets positifs et négatifs d’une telle approche. Il se penche aussi sur une critique des alternatives payantes et les modèles économiques qui sont utilisés sur le web. C’est un papier intelligent qui montre comment nous sommes arrivés à l’Internet d’aujourd’hui.