Accueil » Actualité » Le droit à l’oubli est loin d’être oublié chez Google

Le droit à l’oubli est loin d’être oublié chez Google

Image 1 : Le droit à l'oubli est loin d'être oublié chez GoogleDroit à l’oubli chez Google

Google vient de publier son nouveau rapport sur les requêtes issues du droit à l’oubli établi par la Cour de justice européenne en mai dernier (cf. « Google doit respecter votre droit d’être oublié »). Le moteur de recherche a donc reçu 348 085 requêtes depuis l’instauration de ce système en mai dernier (cf. « Google met en place le droit à l’oubli sur son moteur de recherche »), ce qui représente presque 70 000 requêtes de plus qu’en juillet, date de la publication des derniers résultats. Cela a engendré l’évaluation de 1 234 092 URL et le retrait de 42 % d’entre elles des listes du moteur de recherche lorsque l’on recherchait un individu. Pour rappel, la décision de justice établit que Google doit retirer un lien vers une information compromettante sur un individu du moment qu’elle n’est pas dans l’intérêt public.

La France est l’un des meilleurs élèves avec 48,4 % des URL dénoncées retirées, ce qui montre que près de la moitié des requêtes sont justifiées, alors que l’on est à un taux de 38,1 % de demandes justifiées pour la Grande-Bretagne, 37,2 % pour l’Espagne et seulement 29,7 % pour l’Italie. La grande majorité des liens retirés mènent vers Facebook et Profile Engine. Ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur la procédure actuelle ou faire une demande de retrait d’un lien peuvent se rendre sur le site de Google.