Accueil » Actualité » Le futur de l’Itanium

Le futur de l’Itanium


Intel a donné des détails sur le futur de l’Itanium, le processeur 64 bits du fondeur. L’architecture IA-64 va continuer à vivre, et va même partager des technologies avec les Xeon, comme nous l’avions déjà écrit. Le FSB sera remplacé sur les deux architectures par le bus point à point CSI, similaire à l’HyperTransport d’AMD.

Tukwilla, quatre cores et SMT

La prochaine génération d’Itanium, qui va succéder aux actuels Montecito (les Itanium à deux cores), s’appellera Tukwilla. Les Tukwilla seront équipés de quatre cores, et chaque core est capable d’utiliser deux threads. Intel avait abandonné cette technologie durant le passage aux processeurs Core, alors que les Pentium 4 en étaient équipés (l’HyperThreading). Intel annonce que les Tukwilla seront au moins deux fois plus rapides que les Itanium de la série 9000 (Montecito).

L’après et l’avant Tukwilla

Intel a aussi annoncé travailler sur le successeur du Tukwilla, le Paulson. Ce processeur intégrerait entre 6 et 10 cores par die, et doublerait les performances du Tukwilla. Il serait gravé en 45 nm, alors que le Tukwilla utiliserait le déjà classique 65 nm. En attendant Tukwilla, Intel a aussi présenté le Montvale, une mise à jour du Montecito avec un FSB plus rapide (667 MHz au lieu de 533 MHz) et d’un équivalent du Speedstep pour mieux gérer la consommation (les Montecito consomment plus de 100 W).