Accueil » Actualité » Le Galaxy S6 plie comme un vulgaire iPhone 6 Plus

Le Galaxy S6 plie comme un vulgaire iPhone 6 Plus

Galaxy S6 Edge bendgate

La lancement de l’iPhone 6 Plus fut gâché par le bendgate, la gronde des premiers utilisateurs qui eurent la mauvaise surprise de plier leur phablette dans la poche arrière de leur pantalon (entre autres). En lançant son Galaxy S6, Samsung s’était amusé à rappeler cet épisode douloureux pour son concurrent, en assurant que son modèle ne plierait pas. Cette pique est en train de se retourner contre le constructeur puisqu’un test effectué par Squaretrade montre que le S6 Edge résiste moins bien que l’iPhone 6 Plus.

La spécialité de Squaretrade est d’assurer les smartphones contre la casse, mais depuis la rentrée 2014, l’entreprise s’est fait un nom pour ces vidéos de torsion des smartphones à la presse dynamométrique. L’an dernier, elle avait montré que l’iPhone 6 Plus se pliait de manière irréversible sous une force de 110 livre-force (50 kgf). Elle vient de tester le Galaxy S6 Edge et… le smartphone coréen commence lui aussi à plier sous cette même force. 

Pire, alors que l’iPhone 6 Plus est simplement légèrement déformé à ce stade, le S6 Edge doit déjà être réparé : son écran courbe ne tolère pas la déformation est craque. A ce stade, la résistance du Galaxy S6 normal n’est pas connue, mais en toute logique elle sera meilleure.

Samsung n’a pas cherché à démentir ce test, mais le conteste néanmoins. Pour le constructeur, 50 kgf est une valeur énorme, qui n’est pas rencontrée en usage normal. Pour Samsung, la force exercée par une personne sur un smartphone dans sa poche arrière est de 30 kgf – et justement, la marque a publiée une vidéo du test des S6 et S6 Edge prouvant qu’ils résistent sans dommage à une force de 32 kgf. C’est peu ou prou la réponse qu’avait apporté Apple l’année dernière.

Terminons par un mot sur le M9 de HTC : sous la presse de Squaretrade, il a plié à partir de 120 lbf.