Accueil » Actualité » Le Gammachrome se montre

Le Gammachrome se montre

James Carrington de S3 Graphics a profité du CeBIT pour nous présenter le Gammachrome qui est officiellement lancé. Cette nouvelle puce 3D doit être prise comme une évolution du Deltachrome, et non comme une révolution. Officiellement, les pipelines ont donc été revus, et le Gammachrome est par ailleurs une puce PCI Express native. Correspondant au nom de code S18, cette puce est dotée de 4 pixel pipelines pour 4 vertex engines. Ce ratio de 1:1 paraît assez déséquilibré si l'on regarde les architectures actuelles d'ATI et de nVidia, et il est probable que les unités de vertex se tourneront les pouces la plupart du temps. Par ailleurs, il faudra attendre le S19 pour voir apparaître un Gammachrome doté de 8 pixels pipelines, à l'instar du Deltachrome S8.

Du côté des fréquences, on parle de 500 MHz pour les versions les plus hautement fréquencés (grâce à une gravure en .13µ), et de 450 MHz pour la mémoire. Elle supportera le ChroMAT, (un "HyperMemory/TurboCache/eXtremeCache-like"), et serait également à même de fonctionner en SLI. Toutefois, S3 nous a indiqué qu'il ne comptait pas pousser les développements dans ce sens, mais que si Club3D (le partenaire européen de S3) le voulait, cela serait possible. S3 nous a également parlé d'un RAMDAC de 10 bits, ce qui pourrait être intéressant pour certaines applications spécifiques. Malheureusement, du côté de l'antialiasing seul le SuperSampling est encore une fois supporté, ce qui veut d'ores et déjà dire qu'il faudra s'en passer vu la puissance du chip. Rappelons que la cible initiale annoncée par S3 pour le Gammachrome, est le X600 Pro d'ATI.