Accueil » Actualité » Le gouvernement américain bloquerait le rachat des serveurs d’IBM

Le gouvernement américain bloquerait le rachat des serveurs d’IBM

Image 1 : Le gouvernement américain bloquerait le rachat des serveurs d'IBMDes serveursLe Wall Street Journal affirme que le gouvernement américain bloquerait le rachat des serveurs d’IBM par Lenovo. Pour mémoire, l’accord a été signé en janvier dernier (cf. « Lenovo rachète les serveurs x86 d’IBM pour 2,3 milliards de dollars »), mais depuis avril, de nombreux bruits font part des craintes du gouvernement américain portant sur la sécurité nationale de ses systèmes qui utilisent souvent des machines Big Blue.

Une acquisition importante dans le contexte de la cyberguerre entre la Chine et les États-Unis

Selon le quotidien, le coeur du débat serait les serveurs IBM du Pentagone. Les autorités craignent qu’avec l’acquisition des technologies d’IBM par Lenovo, le gouvernement chinois puisse gagner un avantage important dans la cyberguerre que se livrent les deux pays. Le comité des investissements étrangers aux États-Unis a déjà approuvé l’acquisition, mais le département de la défense aurait décidé de s’en mêler.

L’acquisition devrait aboutir, mais il est possible qu’elle engendre certains changements d’infrastructures informatiques. Une source affirme que le gouvernement pourrait tout simplement arrêter des serveurs IBM lorsqu’ils appartiendront à la société chinoise.