Accueil » Actualité » Le GPU Xe DG1 d’Intel a du mal à rester dans son TDP de 25W

Le GPU Xe DG1 d’Intel a du mal à rester dans son TDP de 25W

Intel travaille sur son GPU Xe et ses cartes graphiques DG1, mais les performances actuelles tout comme sa consommation énergétique sont encore loin des attentes du constructeur.

Intel nous promet depuis plusieurs mois déjà son grand retour sur le marché des cartes graphiques dédiées, avec ses futures cartes Xe. Ces produits sont dérivés de sa nouvelle architecture graphique Gen12, que l’on trouvera également dans ses prochains processeurs Tiger Lake (dont les caractéristiques se dévoilent peu à peu).

Image 1 : Le GPU Xe DG1 d'Intel a du mal à rester dans son TDP de 25W

Mais les rumeurs concernant la première version des GPU Xe d’Intel, gravés en 14 nm (ou 10 nm ?) et attendus pour l’année prochaine (probablement à l’occasion du Computex en juin), ne font pas état de performances à la hauteur de la concurrence, ni des attentes d’Intel. Pire, il semblerait que la DG1 – la première carte graphique Xe dont les prototypes iDG1LPDEV sont en cours de tests – peine à rester dans son enveloppe thermique de 25W.

Performances pas assez élevées, consommation trop importante

En d’autres termes, les cartes DG1 Xe actuelles ne seraient pas à la hauteur des modèles concurrents d’AMD et de NVIDIA (on parle de performances seulement 23% supérieures à celles de l’IGP Gen12 d’un processeur Tiger Lake), et la consommation serait encore trop élevée par rapport au TDP annoncé.

Rumeurs : l’architecture GPU Intel Xe aurait encore besoin de pas mal de travail…

Avec de telles performances, le marché gaming est clairement inaccessible pour cette carte : globalement, les joueurs regardent peu le TDP de la carte qu’ils envisagent d’acheter et préfèrent se concentrer sur les performances. On peut voir la DG1 comme un test d’Intel sur le marché d’entrée de gamme, destiné à confirmer le travail de Raja Koduri. Si la DG1 est à terme conforme aux attentes du constructeur, Raja Koduri reste dans le bateau après le troisième trimestre 2020 pour continuer à travailler sur les GPU HPC Ponte Vecchio gravés en 7 nm. Dans le cas contraire, il est fort à parier que le père des Radeon RX Vega doive se trouver une autre place…

Source : Reddit