Accueil » Actualité » Le grand test de la GeForce GTX 1080 : la nouvelle reine » Page 6

Le grand test de la GeForce GTX 1080 : la nouvelle reine

1 : GeForce GTX 1080 8 Go : architecture du GP104 2 : Démontage de la GTX 1080 Founders Edition 3 : Simultaneous Multi-Projection et Async Compute 4 : Display Pipeline et SLI 5 : Méthode de test 7 : Résultats : Hitman, CARS et Rise of the Tomb Raider 8 : Résultats : The Division et The Witcher 3 9 : Résultats : applications professionnelles 10 : Résultats : consommation 11 : Résultats : température et bruit 12 : Conclusion

Résultats : Ashes, Battlefield et GTAV

Ashes of the Singularity

Avant l’arrivée de la GeForce GTX 1080, les cartes de NVIDIA étaient largement battues par les Radeon R9 Fury X et Fury sous ce benchmark. La GP104 reprend le dessus, mais l’avantage n’est pas particulièrement important pour une nouvelle carte haut de gamme sur une nouvelle architecture et une nouvelle finesse de gravure. Le taux d’image par seconde minimum n’est que 10 ips plus élevé que celui de la Fury X.

La 1080 a un impact sur la fluidité (la différence de temps entre l’apparition de chaque image), comparativement aux cartes Maxwell de NVIDIA. La GTX 980 Ti, en particulier, a des pics élevés, ce qui ne se reflète pas si l’on regarde seulement le taux d’images par seconde, mais ce qui se manifeste à l’écran par des micro-saccades.

À 3840 x 2160, la GTX 1080 maintient son avantage alors que les deux cartes Fiji d’AMD écrasent les cartes de NVIDIA. Les problèmes de rendement des images sur la 980 Ti sont clairement visibles et ils deviennent apparents sur la Titan X. Le taux d’images par seconde de la GTX 1080 est par contre stable.

Battlefield 4

La GTX 1080 est presque 68 % plus rapide que l’ancienne GTX 980 et presque 34 % plus rapide que la 980 Ti. Il n’est donc pas surprenant que la firme facture cette carte 700 dollars. À 2560 x 1440, il n’est pas nécessaire de dépenser autant pour avoir une bonne expérience. Une Radeon R9 390X permet d’atteindre 60 images par secondes et un taux d’image par seconde stable.

AMD et NVIDIA ne peuvent pas faire grand-chose d’autre pour optimiser leurs pilotes lorsque l’on passe en 4K. Nous ne sommes pas fan du taux moyen d’images par secondes, mais il est possible de jouer en 3840 x 2160 sur une GTX 980 Ti ou une R9 Fury X. Néanmoins, la GTX 1080 devance la GTX 980 Ti de 33 %, ce qui permet de jouer à Battlefield 4 en 4K en mode Ultra.

Grand Theft Auto V

La GTX 1080 est 67 % plus rapide que la GTX 980 et la R9 Fury X. De plus, le taux d’image par seconde sur les cartes AMD est assez varié, ce qui se traduit par des micro saccades visibles.

Le passage à la 4K a un impact important. Quatre des sept cartes ont une moyenne en dessous de 30 images par secondes et les deux qui restent ont tout de même un taux d’image par seconde minimum de seulement un peu plus de 20 ips. La GTX 1080 a un avantage de plus de 30 % sur la GTX 980 Ti et c’est la seule carte qui permet de correctement jouer à cette définition et à ce niveau de détail.

Sommaire :

  1. GeForce GTX 1080 8 Go : architecture du GP104
  2. Démontage de la GTX 1080 Founders Edition
  3. Simultaneous Multi-Projection et Async Compute
  4. Display Pipeline et SLI
  5. Méthode de test
  6. Résultats : Ashes, Battlefield et GTAV
  7. Résultats : Hitman, CARS et Rise of the Tomb Raider
  8. Résultats : The Division et The Witcher 3
  9. Résultats : applications professionnelles
  10. Résultats : consommation
  11. Résultats : température et bruit
  12. Conclusion