Accueil » Actualité » Le graphène pour refroidir les CPU

Le graphène pour refroidir les CPU

Image 1 : Le graphène pour refroidir les CPUSe passe-t-il un mois sans qu’un chercheur trouve une nouvelle application au graphène ? Ce matériau, isolé seulement en 2004, est pressenti par une équipe de l’Université de Rice comme une solution à la dissipation de la chaleur produite par nos chères puces.

Le graphène possède en effet une excellente conductivité thermique : 5000 Watt par mètre par Kelvin. Par comparaison, le diamant, qui détenait le record précédemment n’atteint que 2600 W.m-1.K-1 et un métal comme le cuivre plafonne a 390 W.m-1.K-1. Même lorsque le graphène est déposé sous forme de film sur un substrat de silice, sa conductivité thermique se maintient à 600 W.m-1.K-1. Dans les mêmes conditions, le cuivre n’assure plus que 250 W.m-1.K-1. Le graphène pourrait donc accélérer la dissipation de la chaleur à la fois entre les transistors au sein des composants, et aussi de la surface des composants à l’extérieur. Grâce à cela, les puces pourraient être cadencées à de plus hautes fréquences, ou être rendues plus complexes, par exemple 3D.